Ski kayak

par Johanna dans Récit 15 févr. 2013 mis à jour 18 févr. 2013 3697 lecteurs 2 commentaires (partager)

Test du concept ski kayak itinérant

Au matin tout est gelé : skis, ponts des kayaks, bottes, jupes, double toit de la tente...L'idée est de tester ce concept de voyage itinérant en vue d'un projet sur des lacs comme en Norvège (lac Altevatnet où nous avons navigué en été 2010, voir l'article) ou en Russie : tracter les kayaks comme des pulkas, avec les skis et les peaux, sur le lac gelé (si la débâcle n'a pas encore eu lieu) et/ou sur les berges, installer chaque soir un bivouac, utiliser le matériel de ski de randonnée pour gravir et skier des pentes de neige au-dessus du lac, et naviguer en kayak sur le lac (après la débâcle).
Des aventuriers ont déjà réalisé de belles itinérances de ce type, voir plus bas*.

Ski kayak pulka : le skiyak ou encore le ski pulkayak !

Pour tester ce concept, nous sommes donc partis de la maison mardi 12 février (après la bonne chute de neige de la veille) skis et peaux aux pieds en tractant les kayaks dans la neige avec un baudrier et une sangle.
L'exercice n'est pas des plus aisés sur des terrains en pente, mais sur du globalement plat (typiquement un lac et ses berges), on peut l'envisager sur des journées en itinérance.

Par Olivier et Johanna Nobili

Voir la discussion associée

Les caissons des kayaks étaient chargés des affaires de bivouac et de nourriture.
Nous avons mis 3 bonnes heures pour faire les quelques kilomètres et les 250m de dénivelé négatif qui nous séparent du lac de Serre Ponçon (ce qui nous prend en été une grosse demi-heure à VTT :-)), avons embarqué dans les kayaks en fixant skis et bâtons sur le pont, et chaussures dans les caissons étanches.

Nous avons pu naviguer un moment, malgré le vent se renforçant, dans les belles lumières de fin d'après-midi. En cette saison hivernale, on est vraiment seuls sur l'eau et c'est toujours une expérience mémorable (voir des sorties de précédents hivers avec plus ou moins de neige :-)).

Nous avons monté notre bivouac en fin de journée sur une berge encore partiellement enneigée. Vêtus des grosses doudounes, nous avons collecté du bois flotté pour allumer un bon feu qui a réchauffé notre début de soirée avant une nuit fraîche (-8°C dans la tente).
Mercredi matin, tout notre matériel et gelé ; la brume s'effiloche petit à petit laissant percer un beau soleil.

La navigation est calme en matinée, le lac miroir nous offre des reflexions intéressantes ;-). Là encore nous savourons ces paysages et cette ambiance incroyables, à deux pas de chez nous !

Nous accostons alors dans une combe nord encore enneigée ; remontons une pente skis et peaux aux pieds pour la redescendre en skiant jusqu'au bord de l'eau.

Un joli test du concept ski-yak ! :-)

* A noter que des aventuriers ont déjà réalisé des itinérances ski / kayak de grande envergure ! Le duo Borge Ousland - Thomas Ullrich a fait des choses assez exceptionnelles sur l'océan Arctique (2007) ou sur le Hielo continental en Patagonie (2003). Dans le dernier cas, le kayak a servi comme moyen d'approche du Hielo par la côte ouest, avant de se transformer en pulka. Dans le 1er cas, les kayaks ont servi de pulkas tant que la banquise était solide, puis navigation en kayak sur la seconde partie du trip.
Autre exemple datant de 1995 : la traversée du Groenland par l'Australien Eric Philip ; approche côte est en kayak, montée sur la calotte puis
kite sur la calotte avec le kayak en guise de pulka ! Sortie de la calotte côte ouest en descendant une rivière en kayak, avec les skis et le matériel à bord pour rejoindre la mer...
Des trips un peu fous ! On est bien petits à côté ;-).

Départ de la maison skis et peaux aux pieds, baudrier et sangle pour tracter les kayaks chargés des affaires de bivouac.
Départ de la maison skis et peaux aux pieds, baudrier et sangle pour tracter les kayaks chargés des affaires de bivouac.

A travers les champs enneigés, les montées sont fatigantes et les descentes nécessitent de la concentration et un peu de technique : il faut retenir le kayak par la sangle attachée à la proue en évitant de se faire embarquer ! :-)
A travers les champs enneigés, les montées sont fatigantes et les descentes nécessitent de la concentration et un peu de technique : il faut retenir le kayak par la sangle attachée à la proue en évitant de se faire embarquer ! :-)

On aperçoit au loin le Piolit (le sommet au look de pyramide), théâtre d'autres activités de pleine nature... (voir lien)
On aperçoit au loin le Piolit (le sommet au look de pyramide), théâtre d'autres activités de pleine nature sympathiques...

Quand le terrain est à peu près plat, le concept de kayak-pulka fonctionne bien !
Quand le terrain est à peu près plat, le concept de kayak-pulka fonctionne bien !

La vue est superbe après la chute d'hier à basse altitude !
La vue est superbe après la chute d'hier à basse altitude !

Alors que nous naviguons les skis et bâtons fixés sur les ponts de nos kayaks, le vent de nord-est en altitude couche les nuages qui les thermiques forment au sommet du Morgon qui domine le lac de 1500m !
Alors que nous naviguons les skis et bâtons fixés sur les ponts de nos kayaks, le vent de nord-est en altitude couche les nuages qui les thermiques forment au sommet du Morgon qui domine le lac de 1500m !

Le Piolit vu sous un angle légèrement différent.
Le Piolit vu sous un angle légèrement différent.

Devant l'îlot-chapelle-St-Michel, des dizaines de goélands prennent leur envol au-dessus de nous !
Devant l'îlot-chapelle-St-Michel, des dizaines de goélands prennent leur envol au-dessus de nous !

Au pied de la chapelle St-Michel, les goélands tournoient au-dessus d'Olivier.
Au pied de la chapelle St-Michel, les goélands tournoient au-dessus d'Olivier.

Pendant la collecte de bois, nous profitons des lumières vespérales qui embrasent les montagnes.
Pendant la collecte de bois, nous profitons des lumières vespérales qui embrasent les montagnes.

Le jour n'est pas encore éteint mais le feu déjà allumé! Il nous offrira un peu plus de convivialité pendant le dîner !
Le jour n'est pas encore éteint mais le feu déjà allumé! Il nous offrira un peu plus de convivialité pendant le dîner !

Comme il est bon notre petit chez-nous de cette nuit !
Comme il est bon notre petit chez-nous de cette nuit !

Au matin après une nuit plutôt fraîche (-8°C en cours de nuit), la température ne remonte pas vite! On attend avec impatience que le soleil perce la brume lacustre!
Au matin après une nuit plutôt fraîche (-8°C en cours de nuit), la température ne remonte pas vite! On attend avec impatience que le soleil perce la brume lacustre!

Au matin tout est gelé : skis, ponts des kayaks, bottes, jupes, double toit de la tente...
Au matin tout est gelé : skis, ponts des kayaks, bottes, jupes, double toit de la tente...

Tout gelé !
Tout gelé !

La baie de notre bivouac. Au fond à gauche les aiguilles de Chabrières ; au fond à droite le mont Guillaume.
La baie de notre bivouac. Au fond à gauche les aiguilles de Chabrières ; au fond à droite le mont Guillaume.

La brume lacustre matinale s'est dissipée, le soleil nous réchauffe, on va pouvoir enlever bientôt la grosse doudoune :-)
La brume lacustre matinale s'est dissipée, le soleil nous réchauffe, on va pouvoir enlever bientôt la grosse doudoune :-)

Matinée calme, quel bonheur de pagayer sur un miroir!
Matinée calme, quel bonheur de pagayer sur un miroir!

Réflexions...
Réflexions...

Après avoir accosté dans une combe enneigée, nous remontons la pente avec les skis de rando.
Après avoir accosté dans une combe enneigée, nous remontons la pente avec les skis de rando.

Et hop! un petit ride à ski jusque sur la grève! Amusant ce concept de ski-yak ! :-)
Et hop! un petit ride à ski jusque sur la grève! Amusant ce concept de ski-yak ! :-)

Commentaires
(partager)
posté le 07 avr.
SebL

Hirondelle
(13 messages)
Inscription : 09/12/15

Message privé
J'étais passé à côté de ce périple original. Bravo.

Petit anecdote : savez-vous comment on dit "ski" en turc ?
..........."kayak" !!!

Seb
posté le 07 avr.
Olivier

Caribou
(1613 messages)
Inscription : 29/05/15

Message privé
SebL :
J'étais passé à côté de ce périple original. Bravo.

Petit anecdote : savez-vous comment on dit "ski" en turc ?
..........."kayak" !!!

Seb

Excellent ! :)
Et pourquoi pas ?
(partager)